Bande riveraine

Sachez que tous travaux susceptibles de détruire ou modifier la couverture végétale des rives, ou de porter le sol à nu, ou d’en affecter la stabilité, ou qui empiètent sur le littoral sont assujettis à l’obtention préalable d’un permis ou d’un certificat d’autorisation de la municipalité. Les formulaires de demande de permis et de certificats d’autorisation sont disponibles ici.

 

Sachez également que le règlement de zonage prévoit une amende de 200$ pour chaque arbre abattu sans autorisation dans la bande riveraine; en cas de récidive, l’amende est doublée. Pour consultez le règlement de zonage, cliquez ici.

 

Nous vous invitons également à consulter la fiche-résumé quant aux dispositions relatives aux rives et au littoral en cliquant ici.

QU'EST-CE QUE LA BANDE RIVERAINE?

La bande riveraine correspond à une lisière végétale sur le bord des lacs ou cours d’eau. Large de 10 ou 15 mètres, elle est composée d’une végétation diversifiée. Elle tient un rôle primordial dans la santé générale des lacs ou cours d’eau. 

À la limite entre le milieu aquatique et le milieu terrestre, la bande riveraine bénéficie d’une riche biodiversité. Elle est utile à la faune pour se nourrir, se déplacer et se reproduire. Elle permet la création de zones de repos pour les poissons, salamandres ou insectes aquatiques. La bande riveraine est également un excellent habitat pour une flore diversifiée. C’est pourquoi lorsque le couvert végétal d’une bande riveraine est supprimé, on constate de réels dommages sur la faune et la flore.

La bande riveraine permet également de réguler la température de l’eau. Des eaux trop chaudes peuvent mettre en péril les espèces de poissons, habituées à des eaux fraîches et entraîner la prolifération d’algues pouvant conduire à l’eutrophisation des lacs (vieillissement accéléré d’un plan d’eau).

La bande riveraine agit comme barrière naturelle, car elle retient les eaux de pluie et les sédiments afin qu’ils ne soient pas entraînés vers le lac ou les cours d’eau. L’apport d’un trop grand nombre de sédiments peut déséquilibrer la reproduction du poisson et le rendre vulnérable. Les dépôts de sédiments peuvent créer également un rehaussement du lit des cours d’eau, aggravant les effets sur l’écoulement de l’eau lors de crues et de débâcles.

C’est pourquoi il est important lors d’un chantier au bord d’un plan d’eau de limiter l’apport de sédiments en conservant la végétation déjà existante et en installant des barrières à sédiments (membrane géotextile attachée à des supports) avant le début des travaux.

Voici un exemple de de contrôle de sédiments sur un chantier:

Bref, la bande riveraine est un habitat magnifique pour la faune et la flore, un filtre exceptionnel pour la pollution et une barrière naturelle contre les sédiments. Elle est simple à conserver et possède des bienfaits naturels multiples!

LIENS UTILES

DOCUMENT UTILE

Répertoire des végétaux recommandés pour la renaturalisation des bandes riveraines 

(418) 428-3480

SUIVEZ-NOUS